mercredi 2 août 2017

Fin.

Il y a déjà fort longtemps que je suis venue ici.

J'ai maintenant 3 beaux enfants.  La petite dernière s'est invitée dans nos vies en petite surprise.  Elle est née dans un accouchement express (1h15 de travail, poussée, etc) et des plus inusité (dans le parking de l'hôpital, sans la présence du papa ou de qui que se soit d'autre), au mois de mars dernier.

Ma vie file à la vitesse de la lumière et l'infertilité fait de plus en plus partie du passé... de notre histoire de couple, de l'histoire de nos enfants!  Ce n'est plus douloureux.  Les nouvelles sur le sujets attirent toujours mon attention. J'ai encore envie de sensibiliser les gens, mais cette envie ne vise plus à fournir de l'information sur moi, sur mon couple, sur nos difficultés.  Elle se limite à relayer, de temps à autre, des informations sur mon fb ou à discuter de notre parcours avec les gens que je connais.  Cette envie ne cherche plus à atteindre le plus de gens possible...

Je suis ailleurs.

Je me sens imposteur avec ma famille de 5.  J'ai l'impression que ma voix, mon histoire, ont perdu de la crédibilité.  Pas dans un sens négatif! Non!  Dans le sens "Oui...  mais toi tu les as tes enfants!  3 en plus!  Dont 1 hors traitement!".   Dans le sens où l'infertilité, bien qu'elle fait partie de moi, n'est pas ma préoccupation actuelle.  Je n'y pense pas sans arrêts et elle ne me ronge pas de l'intérieur.

Lorsque je croise quelqu'un en traitement, nullipare, je me sens à côté de la plaque.  Je cherche mes mots!  C'est surtout là que ma crédibilité se sent affectée.

Et c'est ok.

Je vis bien avec cette nouvelle réalité.  Même très bien!

Je comprends mieux le "Vous, qui avez eu des enfants malgré votre infertilité, vous avez oublié ce que c'est qu'être infertile!".  Je n'ai pas oublié.  C'est simplement que ce n'est plus mon quotidien.

Je regarde mes enfants et je ressens de la joie, mais surtout de la sérénité.  De la sérénité quant à mon parcours. L'infertilité, aussi envahissante et désagréable fût elle, a laissé place à des souvenirs doux et et rigolos.  Beaucoup d'amour est ressorti de cette expérience.

Ma famille est désormais complète.  Officiellement!

Nous avons décidé de nous départir de nos embryons.  Nous les avons donné à la science.  De futurs embryologistes s'exerceront avec eux ou des recherches sur les embryons seront effectuées.

Je l'avoue, j'ai eu un pincement au cœur lorsque j'ai signé LE papier.  Nous départir de nos embryons, c'est finir un chapitre.  Un chapitre qui aura durée près de 10 ans. C'est aussi dire au revoir à une clinique. Celle qui a réalisé notre rêve d'être parent.

Une porte se ferme. Une nouvelle s'ouvre, celle de l'évolution de notre famille.

C'est donc la fin officielle de ce blog. Là aussi j'ai un petit pincement.  J'ai adoré écrire ici.  J'y ai fait de belles rencontres : Rabia, Marylin, Julie, Bianca et François et Manon, pour ne nommer qu'eux!  J'ai partagé mon quotidien, certaines de mes émotions et ça m'a fait le plus grand bien.  Merci de m'avoir lu, accompagné, écris, ramené sur terre!  Merci!

Je n'effacerai pas le blog.  Il restera présent sur le web.  Sait-on jamais, il répondra peut-être à un ou plusieurs infertiles (ou pas) à la recherche de réponses.

Je vous souhaite à tous que vos rêves soient exhaussés... ou que la vie vous présente une porte à ouvrir qui vous comblera.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire